Catégories du blog

Une place de leader largement confortée !

Arrivée avec un peu d'avance cette année, la nouvelle indexation IBOVAL en race Charolaise place à nouveau les taureaux Gènes Diffusion sur les plus hautes marches.

Gènes Diffusion en tête sur les différents podiums

Avec un ISEVR de 130, EPERNAY sort n°1 Drapeau français des taureaux diffusés en production de broutards. Son père, BASTION, quant à lui, reprend la tête du classement Drapeau français pour l'Index Valeur Maternelle avec un IVMAT de 130.

EPERNAY

Aussi, en IVMAT, nous retrouvons :

  • 7 taureaux Gènes Diffusion aux 7 premières places avec, dans l'ordre :
  • 22 taureaux Gènes Diffusion parmi les 30 premières places des taureaux actuellement diffusés !
Taureau charolais GUETTA
GUETTA

Du côté de l'engraissement, c'est aussi un trio Gènes Diffusion avec VIZIR PCHABAL et HAMEL qui affichent respectivement des index IABjbf de 134, 131 et 130 !

Là encore, on retrouve 23 taureaux parmi les 30 premières place des taureaux actuellement diffusés !

Taureau Charolais HAMEL
HAMEL

Le Polled Gènes Diffusion sort aussi en pole !

Le niveau génétique des taureaux sans cornes ne cesse de progresser et les utilisateurs ne s'y trompent pas : la génétique Polled Gènes Diffusion est de plus en plus plébiscitée.

Les 2 taureaux, MERLIN P et LUTHER P, sont les 2 meilleurs hétérozygotes français actuellement diffusés avec respectivement des IVMAT de 126 et de 124.

MERLIN P

Nos homozygotes sans cornes ne sont pas en reste non plus avec, aux 2 premières places, les taureaux diffusés NOYER PP (IVMAT 116) et NOKIA PP (IVMAT 115).

Taureau Charolais NOYER PP
NOYER PP

Les taureaux PREMIUM et JUNIOR confirment, les taureaux SENIOR assurent ! 

L'indexation IBOVAL d'hiver, c'est aussi celle qui rend le verdict des premiers IFNAIS des taureaux PREMIUM diffusés la campagne précédente. Ainsi, pour cette série, alors que MELOMAN (IFNAIS 120) et MISTER PP (IFNAIS 114) confirment leur utilisation possible sur génisses sans difficultés, les taureaux MARCELLO (107), MIMOSA (107), MIKADO P (105) et MERLIN P (104) sont davantage à réserver sur grosses génisses ou primipares. Les autres taureaux confirment leur utilisation sur vaches.

Taureau Charolais MELOMAN
MELOMAN

Parmi les bonnes satisfactions de cette indexation hivernale dans la gamme JUNIOR, on retrouve :

  • LUCIFER qui affiche une belle progression de 4 points en ISEVR (117) confirmant son profil mixte épais, parfait pour la production de broutards.
  • JAGGER P et JACKPOT qui confirment avec de la croissance en post-sevrage.
  • Les bonnes aptitudes aux vêlages  (AVel) des premières filles de ICEBERG PP (126), ISIDOR PP (113) et de ISAGRI P (123).
  • L'excellent compromis Croissance-Morphologie-Production des filles de ISOLA. Elles sont lourdes adultes (CRpsf 116), équilibrées et solides (DMpsf 109, DSpsf 109, AFpsf 116), présentent d'excellentes aptitudes pour les vêlages (AVel 128) et affichent une progression sur le potentiel laitier (ALait 98).
LUCIFER ISOLA

Enfin du côté de la gamme SENIOR, les stars restent toujours :

  • GIONO (122) et FIRST (118) pour le Muscle au sevrage
  • ETOUBO (120) et DEVRED (114) pour le Squelette au sevrage
  • BALTRAP (142) et VIGNY (126) pour l'Aptitude au Vêlage
  • FIGUIER P (124) et GUETTA (120) pour l'Aptitude Laitière
Taureau Charolais DEVRED Taureau Charolais sans cornes FIGUIER P
DEVRED FIGUIER P

Et n'oublions pas la bonne stabilité des index qualités maternelles de nos 2 derniers taureaux utilisables sur génisses : GYVER et GAVROCHE.

GYVER

Pour consulter l'ensemble des index des taureaux charolais Gènes Diffusion, c'est par ici.


Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

(avec http://)